Acheter un troglo?


Amoureux des troglos, vous souhaitez acquérir un petit chez-vous douillet ? A qui vous adresser et à quoi faut-il être vigilant ? Quelques conseils d'ordre général...


Quelques spécialistes sur le net

Acheter un troglo?
Si  vous recherchez un troglo dans le Saumurois, toutes les agences ont un portefeuille de troglos. Nous vous avons trouvé cependant quelques agences et sites spécialisés en troglos :
Vous pouvez vous adresser à Anne Perrot : anne2bretagne49@orange.fr , qui officie chez www.proprietes.com :  vous l’avez peut-être remarquée dans une émission de télévision, essayant de vendre un troglo en piteux état. Heureusement, elle a de tout dans son portefeuille….
Vous pouvez aussi contacter Edith Pelé, chez Immobilier EPI au 06 62 57 15 05, www.immobilier-epi.com, qui connait bien la problématique des caves.
Sur Internet, nous vous conseillons le site immotrovit.fr /maison-troglodyte-achat, qui regroupe plus de 60 maisons troglo ou possédant des caves.
Sur http://immobilier.yakaz.fr, on trouve également un choix de troglos à des prix plus abordables.

Vigilance et lucidité

Si vous êtes un pro du troglo, ces conseils ne vous concernent pas. En revanche, si vous êtes un néophyte, aveuglé par votre nouvel amour des troglos  (rassurez-vous, on est tous passés par là !), voici quelques conseils de bon sens pour éviter de mauvaises surprises :
  • Les risques d’effondrement sont réels : observez les failles éventuelles ; les blocs qui risquent de se détacher, aussi bien à l’intérieur qu’en façade. L’entrée des caves est l’endroit le plus  vulnérable, sensible aux changements de température, et donc fragilisée.  Regardez le ciel : non pas le ciel bleu ou les nuages, mais la hauteur de terrain entre le plafond du troglo et la surface du terrain du dessus. Plus il est mince, plus il faut se méfier des risques d’effondrement. Les infiltrations racinaires sont aussi le signe d’une fragilisation du ciel. Vérifier aussi la qualité de la roche, ni trop poreuse, effritée, collante ou détrempée.
  • L’humidité : observez l’orientation du coteau. Méfiez-vous des troglos  orientés au Nord. Ils sont parfois  très humides et manquent d’ensoleillement. Pensez à toucher les parois pour vérifier qu’elles ne font pas l’objet de ruissellement. Si ça colle… Les parois verdies sont la marque de l’humidité (élémentaire, mon cher Watson !). Il suffit parfois de ventiler régulièrement pour faire disparaître ces traces.
  • De haut en bas : certains troglodytes ne sont pas propriétaires du dessus …. ou du dessous, lorsqu'il il y a plusieurs niveaux de caves. Informez-vous auprès du cadastre et vérifiez aussi les droits de passage éventuels.
  • Qu’est-ce que le P.P.R ? Le Plan de prévention des Risques Coteau instauré il y a quelques années pénalise certaines zones, comme la Côte Saumuroise. Il faut quand même préciser que les maisons décrétées en zone rouge ont parfois été visitées au pas de course par les agents missionnés, et que le troglo de votre choix soit en zone rouge ne doit pas vous arrêter. Il faut juste être vigilant et lucide.

Acheter un troglo?

faites appel à des spécialistes

Avant de prendre une décision, ce qui est parfois irrésistible lors d’un achat « Coup de cœur », consultez les spécialistes des diagnostics. Nous vous recommandons  Christophe Léotot, "Entre Loire et Coteau" ( www.leotot.fr).
Puis, pour les devis de confortement, adressez-vous aux entreprises ACTS, PINON ou ROC CONFORTATION, et d'autres dont vous trouverez les coordonnées dans l’annuaire ALLO TROGLO du portail.
Et puis... soyez prévoyants! et patients.
Maintenant que vous êtes l’heureux propriétaire d’un troglo, vous prévoyez de vous atteler aux travaux. Et c’est là souvent que les mauvaises surprises commencent. Les restaurations sont toujours plus importantes que prévues.  Il  vous faut donc prévoir dès le départ un budget important. La patience et la persévérance vous seront indispensables si vous comptez effectuer les travaux vous-mêmes. Et la passion.
Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un bon shopping !
Lady Trog


Rédigé par Renée Frank le Lundi 8 Août 2011 à 22:10 | Lu 2347 fois